Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 14:41

Et maintenant, que va-t-il se passer ?
Et où se situe le vrai mal ?
Au fond n'est-ce pas celui qui peut ronger les cœurs et s'insinuer dans les têtes les moins remplies ? Le doute et la méfiance, l'intolérance et le mépris ?

Comme les attentats, il y a ceux qui s'insinuent doucement pour pervertir les âmes, de véritables bombes humaines. Celles qui divisent, celles qui font place aux amalgames et aux haines sourdes qui naissent dans les cœurs noirs de nos propres voisins. Ceux là même qui nous saluent et sourient à notre passage, les mêmes qui insultent pourtant les religions bien au chaud dans leurs pantoufles et qui ne savent pas les familles musulmanes qui tremblent aussi fort qu'eux derrière les mêmes images à la télévision.

Comme cette famille de musulmans de chez qui je suis revenue hier soir et qui m'a exprimé toute sa peur et son horreur avec cette discrétion et cette pudeur qui la caractérisent si bien.
Et cette bougie allumée sur la table basse du salon pendant tout le temps de mon cours de Français...
Cette flamme qui pourrait peut être souffler tant de bombes humaines si seulement ils savaient que nous avons tous le même ennemi et que la cible dans leur coeur n'est simplement pas la bonne.

Je vous en prie, ne vous trompez pas d'ennemi

Je vous en prie, ne vous trompez pas d'ennemi.
Son coeur à lui n'est pas ici.
Il n'a pas de religion connue, il n'allume aucune bougie chez lui.
Il ne sert pas de thé ou de petits gâteaux aux étrangers qui rentrent chez lui. Il n'est pas éduqué et ne souhaite pas éduquer ses enfants sinon juste à mourir au nom d'un dieu tellement cruel qu'il ne peut pas porter le nom de dieu.

Karim, Aleyna, mes élèves, mes enfants, mes petits... Vos noms sont si beaux qu'ils ne méritent pas l'anonymat. J'ai le coeur si lourd pour vous qu'on attaque aussi en premier dans cette nation qui semble bien trop virer bleu marine.
J'entends vos voix si douces, je vois vos grands yeux noirs qui m'interrogent, votre calme, votre politesse, votre sourire et votre courage.
Ces gens là ne vous connaissent pas. Ils préfèrent marcher sur un autre trottoir, ces pauvres idiots.
Ils préfèrent vous insulter avec leur coeur si sec que vos larmes ne pourront jamais atteindre. Ils s'étouffent dans le voile de vos gentilles mamans qui les effraie tellement.

Si seulement ils vous voyaient comme je vous vois, alors ils comprendraient qu'ils se sont trompé d'ennemi.

Je vous en prie, restez libres et maîtres de votre destin. Gardez courage et espoir.
Je vous en prie, ne vous trompez pas d'ennemi.

 

 

(Photo trouvée ici.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Mlle Macaron - dans Avec mon coeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mlle macaron
  • Le blog de Mlle macaron
  • : J'aime les chiens (mais plus particulièrement le mien...), les macarons (forcément...), les mots doux, les bisous, l'école (bah oui, je suis "maîcresse"...), les sacs, les chaussures, les bijoux, me maquiller, faire du shopping, prendre des bains, dormir tard, manger chinois, lire, écrire, traîner en chaussettes le week-end, danser, aimer, vivre... (et tout ça en vrac ici !) Bienvenu(e)s !
  • Contact

En ce moment je lis

                            nymphéas noirs

Recherche

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Mlle macaron sur Hellocoton

Suivez-moi aussi sur :

 

instagram facebook-logo.jpg

Ma chaîne

logo-youtube.jpg

Me contacter

mllemacaron@voila.fr

Ceci est un blog Zéro Carbone

bonial – horaires et promos – moins de co2