Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 13:45

Un petit tour de ma pile à lire actuelle !

 

DSCN2499

 

 

J'ai terminé la fameuse trilogie des 1Q84 d'Haruki Murakami avec curiosité et scepticisme mélangés.

C'est une drôle d'histoire qui flirte avec le réel et le fantastique comme toujours avec Murakami mais je n'ai pas été aussi embarquée qu'avec la fin des temps, du même auteur.

 

L'histoire tourne autour de deux personnages liés par le destin.

Aomamé, thérapeute, professeur d'arts martiaux et ancien témoin de Jéhovah entre aux services d'une vieille femme fortunée pour tuer des hommes violents et maltraitants à l'égard de leur femme.

Tengo, professeur de mathématiques et écrivain à la recherche de l'oeuvre de sa vie, devient le ghost writer qui reécrit La Chrysalide de l'air, étrange texte rédigé par Eriko Fukaéri, une lycéenne de 17 ans, dyslexique et peu loquace.

 

Ces deux héros qui se sont connus à l'école primaire, perdus de vue mais jamais oubliés, vont se retrouver mêlés aux agissements étranges d'une secte menée par un leader aux pouvoirs fantastiques. Ils basculent tous deux en l'an 1Q84 pour lutter contre la secte et tenter de se retrouver.

 

Tout au long des trois tomes, l'histoire tourne en rond. On y trouve des moments très oniriques et presque philosophiques, à la manière de Murakami; mais aussi des longueurs, des personnages peu attachants et curieusement sans épaisseur (volonté de l'auteur ?), un univers fantastique où je n'ai pas réussi à pénétrer malgré mon insistance, des allusions et scènes sexuelles très présentes et des questions restées sans réponses... Y aura-t-il un quatrième tome ?... Je ne suis pas sûre de le lire...

 

 

Je me suis désormais tournée vers plus d'actions avec un polar de Lars Kepler : l'Hypnotiseur. L'écriture au présent m'a notamment un peu déroutée au début, mais si on se concentre sur la trame et les rebondissements, je le trouve plutôt prenant et plaisant pour le moment...

 

Voici le résumé officiel :

"Dans une maison de la banlieue de Stockholm, une famille est sauvagement assassinée. Seul un garçon échappe au massacre, mais il navigue entre la vie et la mort, inconscient. L'inspecteur Joona Linna décide alors de recourir à un hypnotiseur pour pénétrer le subconscient du garçon et tenter de revoir le carnage à travers ses yeux. Roman policier d'une intelligence redoutable doublé d'un thriller terrifiant, "L'Hypnotiseur", première enquête de l'inspecteur Joona Linna, fera date dans l'histoire de la littérature policière scandinave. Il y aura un avant et un après Lars Kepler."

 

 

J'attaquerai ensuite Drood de Dan Simmons dont le côté noir, nébuleux et fantastique m'a d'emblée attirée. Mais attention, pavé !!!

 

Résumé officiel :

"Le 9 juin 1870, Charles Dickens meurt, laissant  inachevé Les mystères d'Edwin Drood, roman policier avant l'heure. Il n'a pu écrire que six épisodes sur les douze prévus. Cinq ans plus tôt, Dickens était miraculeusement sorti indemme d'un dramatique accident de train. 
Dan Simmons s'empare de cet événement : alors que Dickens tente d'aider les voyageurs blessés, il aperçoit un personnage spectral au nez et aux doigts coupés, Drood. Dickens se rend chez l'écrivain Wilkie Collins, son collaborateur et rival, et lui fait part de l'épisode étrange qu'il vient de vivre. Les deux compères se mettent en chasse de leur Moriarty - ennemi le plus redouté de Sherlock Holmes - à eux : Drood. À travers les bas-fond de Londres à l'époque victorienne, dans le brouillard des hallucinations de Wilkie Collins qui abuse de son traitement au laudanum,  on découvre un Dickens promeneur infatigable, féru d'hypnose, amoureux clandestin d'une jeune actrice et dont le sombre esprit se fêle un peu plus à chaque page."

 

 

Et enfin, un livre épistolaire souvent présenté comme valeur sûre et dont j'ai beaucoup entendu parler : Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows.

 

Résumé officiel :

"Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale, Juliet Ashton, jeune écrivain, compte ses admirateurs par milliers. Parmi eux, un certain Dawsey, habitant de l'île de Guernesey, qui évoque au hasard de son courrier l'existence d'un club de lecture au nom étrange : « Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates »… Passionnée par le destin de cette île coupée du monde, Juliet entame une correspondance intime avec les membres de cette communauté. Et découvre les moyens fantaisistes grâce auxquels ces amis bibliophiles ont résisté à l'invasion et à la tragédie. Jusqu'au jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey. Pour Juliet, la page d'un nouveau roman vient de s'ouvrir, peut-être aussi celle d'une nouvelle vie…"

 

 

 

Et vous connaissez-vous ces livres ? Vous ont-ils plu ?

Quelles sont vos lectures actuelles ?

 

A bientôt !

 

Repost 0
Published by Mlle macaron - dans Je lis
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 22:26

En été, je lis beaucoup aussi.

Faut pas croire, je ne fais pas que me pomponner (ah ça non alors !).

J'en profite aussi pour me regonfler le cerveau (!) en dévorant la pile de livres que j'ai accumulée avec patience durant l'année.

Et une fois les vacances arrivées, hop, je me jette dessus !

En ce moment, je suis plutôt dans une période thriller. Le dernier en date, c'est le premier roman prometteur de Bernard Minier : le terrible Glacé qui m'a bien accrochée je dois dire.

 

glacé

 

Le résumé officiel :

 

    "Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée. Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?"

 

On suit donc l'enquête du commandant Servaz qui fait équipe avec la belle et mystèrieuse gendarme Irème Ziegler pour résoudre le meurtre d'un cheval découvert décapité au sommet d'une montagne par les ouvriers d'une centrale hydroélectrique. L'étalon appartient à un riche financier aux agissements douteux nommé Eric Lombard qui a bon nombre d'ennemis... S'ensuivent d'autres meurtres qui vont mener les deux enquêteurs sur une piste de plus en plus étrange.

 

En parallèle, nous suivons l'arrivée d'une nouvelle psychologue, Diane Berg, dans l'Institut pour fous et meurtriers dangereux de la même région. De nouveaux mystères en lien avec la série de meurtres entourent ce centre où l'atmosphère oppressante va peu à peu rejoindre l'enquête en cours...

 

 

Mon avis en quelques mots :

 

J'ai lu ce roman assez vite. L'histoire a cependant un peu de mal à démarrer mais une fois lancée elle est assez prenante. Le personnage du flic torturé qui fait de cette affaire une histoire personnelle est relativement attachant mais celui de la psy Diane Berg reste quant à lui peu exploité à mon avis. C'est dommage car j'attendais ces passages dans le centre pénitencier avec une certaine impatience. Ils ajoutent néanmoins à l'ambiance pesante de ce thriller glacé.

On croit tenir le coupable mais on reste finalement surpris à la fin.

C'est un bon premier polar pour cet écrivain originaire du sud de la France. Je l'ai trouvé très divertissant, peut être pas inoubliable mais très prometteur !

 

 

 

J'en profite pour vous annoncer mon prochain départ en vacances. A part un petit article programmé, je serais absente la semaine prochaine !

 

 

A bientôt !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mlle macaron - dans Je lis
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 15:18

Un petit avis lecture parce que j'ai à nouveau le temps de lire en ce moment. J'adore ça et je suis très malheureuse de ne pas avoir suffisamment de temps pour lire des livres quand je me laisse trop prendre par mon travail.

 

J'ai pu enfin terminer récemment La Clé de l'Abîme de José Carlos Somoza, véritable réflexion sur la religion et les croyances sur fond de science fiction (très original !) et j'ai enchaîné avec un livre très différent : Piège nuptial de Douglas Kennedy. Je connaissais déjà cet auteur dont j'ai lu : La poursuite du bonheur, La femme du Vème, et Quitter le monde. J'avais bien aimé son écriture assez simple et ses histoires de vie particulières.

 

Je me suis donc lancée dans un des premiers livres de cet auteur américain.

Piège nuptial est un titre réédité et nouvellement retraduit qui portait le nom initial de Cul-de-sac et qui a eu un grand succès à sa première sortie.

 

piege-nup.jpg

 

Le topo de l'éditeur :

 

"Ce qui a manqué à Nick, journaliste américain en virée dans le bush australien ?

Quelques règles élémentaires de survie :

1) Ne jamais conduire en pleine nuit sur une route déserte : un kangourou se ferait une joie de défoncer votre pare-choc.

2) Ne jamais céder aux charmes d'une auto-stoppeuse du cru.

3) Et ne jamais se laisser droguer, enlever et épouser par ladite autochtone.

Dans son village, en effet, le divorce n'est pas autorisé. Mais le nombre de veuves y est impressionnant…"

 

Mon avis :

 

Ce petit résumé m'a plutôt alléchée, il promettait rebondissements et suspens !

Et en effet je n'ai pas été déçue, j'ai dévoré les 250 pages (il est assez court en somme) en 2 soirs.

Il raconte l'histoire d'un yankee qui quitte son métier de journaliste en Amérique pour partir en quête des grands espaces australiens. Mais quand une nuit, il percute un kangourou avec sa voiture, son voyage bascule et prend un tour infernal. Il est alors amené à rencontrer une jeune auto stoppeuse attirante mais frappadingue qui tombe sous son charme et l'entraîne contre son gré dans son village perdu au beau milieu du bush. Là, il se retrouve séquestré et pris au piège au sein de 4 familles qui vivent sur place et qui mènent une vie coupée de tout et bien spéciale !

L'histoire originale m'a fait dévorer ce livre, voulant à tout prix savoir si ce héros captif allait enfin pouvoir s'échapper et sortir de ce cauchemar mais j'avoue que le style reste "vulgaire" dans l'ensemble (même si ce sont le lieu et les personnages qui veulent ça et qui nous plongent dans une ambiance si pesante). Âmes sensibles s'abstenir car ce que vit et entend notre prisonnier "amerloque" est loin d'être agréable ! L'écriture reste sans fioritures et on lit à 100 à l'heure jusqu'à la dernière ligne.  

 

Attention, ce n'est pas un livre inoubliable pour moi. Rien d'exceptionnel dans le style mais le suspens tient en haleine. Un bon roman pour se divertir et passer un bon moment !

Repost 0
Published by Mlle macaron - dans Je lis
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 22:12

"Quand on traque le diable en personne, jusqu'où faut-il aller?" 
Le-serment-des-limbes.jpg

 

 

Le coup d'envoi des vacances de Noël envoyé, il fallait bien commencer à se plonger dans de nouvelles lectures (y en avait marre des histoires de Tom Pouce, Chaperon rouge ou Barbe bleue lues à mes élèves en classe!! Il était temps de penser un peu à moi!).

Bref, j'avais un livre de Grangé depuis longtemps dans ma bibliothèque et je me suis décidée à le lire. J'avais pourtant été déçue par la lecture du Vol des cigognes (arrêtée d'ailleurs en plein milieu... hum). Néanmoins, le nouveau thème diabolique de l'auteur était trop alléchant pour que je passe à côté. 2ème essai avec cet écrivain donc et concluant cette fois ci!

Je n'en suis pour l'instant qu'au milieu du livre mais je ne compte pas m'arrêter cette fois ci!

Je me suis laissée embarquer avec peur et plaisir mêlés dans cette intrigue policière fantastique. Il s'agit d'histoires de diables, de possédés et de NDE et j'avoue avoir plusieurs fois frissonné toute seule le soir dans mon lit.

On suit l'enquête d'un flic torturé par la tentative de suicide de son meilleur ami, également dans la police. Il cherche à connaître les motifs d'un tel acte désespéré jusqu'à remonter le fil de sa dernière et terrifiante enquête...

Avis aux amateurs du genre donc... Je pense que vous ne serez pas déçus!

Repost 0
Published by Mlle macaron - dans Je lis
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Mlle macaron
  • Le blog de Mlle macaron
  • : J'aime les chiens (mais plus particulièrement le mien...), les macarons (forcément...), les mots doux, les bisous, l'école (bah oui, je suis "maîcresse"...), les sacs, les chaussures, les bijoux, me maquiller, faire du shopping, prendre des bains, dormir tard, manger chinois, lire, écrire, traîner en chaussettes le week-end, danser, aimer, vivre... (et tout ça en vrac ici !) Bienvenu(e)s !
  • Contact

En ce moment je lis

                            nymphéas noirs

Recherche

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Mlle macaron sur Hellocoton

Suivez-moi aussi sur :

 

instagram facebook-logo.jpg

Ma chaîne

logo-youtube.jpg

Me contacter

mllemacaron@voila.fr

Ceci est un blog Zéro Carbone

bonial – horaires et promos – moins de co2